Les origines du Mexique

  • Qui a mis fin à l’empire Mexique ?

Hernán Cortés a mis fin à l’empire Mexique.

  • Où se situe, à la base Mexico ?

Cette ville antique a été construite sur une île du Lac Texcoco.

  • Quel est l’ancien nom de Mexico ?

L’ancien nom de Mexico est Tenochtitlan

Le Mexique est un des nombreux pays ayant une histoire très riche et ancienne. Et c’est aussi le berceau d’une grande civilisation assez connue à travers le monde : Les Aztèques. Venez découvrir l’histoire très riche du Mexique à travers les bases de cette civilisation mondialement connue !

La plupart connaissent les Aztèques par le biais de la fameuse conquête espagnol des conquistadors menée par Hernan Cortes, mais le fonctionnement et les bases de cette civilisation sont peu connues.

Cette civilisation est née vers 1250, bien qu’il soit très compliqué de savoir les dates précisent du début de cette civilisation, tous les historiens sont sûrs d’une chose, l’empire est né après la construction de Tenochtitlan, la capitale Aztèque, plus connue sous le nom de…Mexico ! C’était par ailleurs le plus puissant et le plus évolué des empires en Amérique, c’est d’ailleurs cette force qui a eu pour conséquence la chute de l’empire en 1521.

La base de cet empire se trouvait à Tenochtitlan, cette ville antique a été construite sur une île du Lac Texcoco. Et oui ! A la base Mexico était une ville inondée avec plusieurs canaux la traversant du temps des Aztèques. Le Mexico que l’on connait aujourd’hui prend bien sûr sa base de Tenochtitlan, mais la forme que l’on connaît aujourd’hui est due à Hernan Cortes, qui a totalement transformé la ville en rasant la quasi-totalité de l’ancienne capitale Aztèque pour reconstruite ensuite la ville de Mexico par-dessus !

Comme dis précédemment l’empire Aztèque a chuté en 1521, face à une alliance entre les conquistadors et plus de 200000 autochtones voulant s’affranchir de cet empire surpuissant.

Aujourd’hui on peut encore retrouver des traces de cet empire par le biais des fameuses pyramides bien sûr, mais aussi à travers le drapeau du Mexique qui rend hommage à l’Empire avec l’aigle surmontant le cactus, symbolisant la naissance de Tenochtitlan !

 

Lucas, stagiaire chez BONJOUR WORLD

 

L’Afrique du Sud et ses secrets

  • Combien de langues y a-t-il en Afrique du Sud ?

11 langues officielles comme l’Anglais et l’Afrikaans ou encore des langues indigènes comme le Zoulou.

  • Peut-on déguster du vin là-bas ?

L’Afrique du Sud possède la plus longue route des vins du monde.

  • Comment appelle-t-on l’équipe de rugby sud-africaine ?

Les Springboks, on surnomme l’équipe ainsi car le Springbok (un animal ressemblant à une antilope) est l’animal emblématique du pays.

L’Afrique du Sud est un pays qui a eu une histoire assez mouvementée, forte de ce passé, cette nation a hérité d’un grand patrimoine culturel dont 11 langues officielles comme l’Anglais et l’Afrikaans ou encore des langues indigènes comme le Zoulou.

Située à plus de 8000km, on peut se demander ce que le France aurait avoir avec l’Afrique du Sud… La réponse est le vin, en effet, l’Afrique du Sud possède la plus longue route des vins du monde, mais ce n’est pas tout ! Le pays est aussi une grande terre de rugby, l’équipe a déjà remporté la coupe du monde à trois reprises, la première fois en 1995 lorsque Nelson Mandela (président de l’époque ayant oeuvré pour la paix entre les peuples de différentes couleurs et prix nobel de la paix 1993) décide d’héberger la compétition pour rassembler les peuples de son pays derrière une équipe, les Springboks, on surnomme l’équipe ainsi car le Springbok (un animal ressemblant à une antilope) est l’animal emblématique du pays.

Enfin l’Afrique du Sud est un des pays dont le sous-sol est le plus riche en minerais au monde, en effet, 20% de l’or extrait dans le monde provient de ce pays et c’est le premier pays minier d’Afrique, le secteur minier est si important qu’il représente pas moins de 8% du PIB.

 

Louis, stagiaire chez BONJOUR WORLD

 

Les superstitions en Russie

  • Vladimir Poutine a travaillé au KGB ?

Vrai, il y a d’ailleurs travaillé pendant plusieurs années.

  • On fête 2 fois le Nouvel An en Russie ?

Vrai, on le fête tout d’abord le soir du 31 décembre, puis 13 jours plus tard à l’occasion du Vieil Nouvel An.

  • Le sport national de la Russie est le football ?

Faux, c’est le hockey sur glace, même si le football est un des sports les plus pratiqué.

Savez-vous que beaucoup de Russes sont superstitieux ?

En effet, selon plusieurs enquêtes, près de la moitié des Russes adapte leur comportement selon les superstitions. Et, des superstitions ou des croyances, il en existe des tas en Russie, portant sur des actions ou bien des objets. Voici une petite sélection de superstitions russes :

Si un ou une Russe vous souhaite bonne chance, expression qui se traduit en Russe par « ni poukha ni pera ! », ne dites jamais merci, sous peine d’éprouver un revers de la fortune. Il n’existe qu’une seule réponse à cette phrase : « k tchiourtou » qui se traduit en Français par « au diable ».

Si vous rencontrez deux personnes ayant le même prénom, cela porte chance et il est alors conseillé de faire un vœu. Pour que ce vœu se réalise, ne dites à personne votre vœu.

Lorsque vous êtes dans une maison ou bien dans un appartement, ne sifflez pas. En effet, selon les croyances populaires, siffler dans une maison aurait comme conséquence de causer des problèmes d’argent au propriétaire de cette maison.

Lorsqu’un ou une Russe part en voyage, il est commun qu’il ou elle s’assoit quelques secondes voire plusieurs minutes sur sa valise. Ce petit geste aurait comme effet d’assurer le bon déroulement du voyage.

Une autre superstition est de ne pas serrer la main sur un seuil d’une maison. En effet, cela pourrait déranger l’esprit de la maison en question et vous créer des problèmes par la suite. Attendez donc de rentrer dans la maison avant de saluer votre hôte !

Il existe encore énormément de croyances et de superstitions auxquels les Russes sont très attachés dont certaines sont originaires de l’Antiquité ou bien du Moyen-Âge. Malgré le fait que la jeune génération Russe apporte moins d’importance à ces croyances, une majorité du peuple Russe y accorde encore de l’importance.

 

Julie, stagiaire chez BONJOUR WORLD