La culture du maté en Argentine

  • Le football est le sport national d’Argentine ?

Faux, c’est le Pato, qui est un sport équestre.

  • L’Argentine produit et exporte beaucoup de vin dans le monde entier ?

Vrai, il est le 5ème exportateur et le 9ème producteur mondial de vin.

  • Les Argentins ne se font pas la bise pour se saluer ?

Faux, ils se font généralement une bise pour se dire bonjour.

Si un jour vous voyagez en Argentine, il est fort possible qu’on vous invite pour aller boire un maté, le maté étant la boisson sociale d’Argentine.

Le maté est une boisson qui se prépare à base de feuille de « yerba mate », que l’on fait infuser avec de l’eau.

La boisson se prépare dans une calebasse à maté (tasse à maté) et se boit avec une bombilla, qui est une sorte de paille filtrante. Vous pouvez le boire chaud comme un café ou un thé, mais on peut aussi le boire froid avec des glaçons. Il n’y a pas vraiment d’heure pour prendre un maté. En effet, on peut le prendre pour le déjeuner ou bien pour le goûter.

Il existe des rituels très importants aux yeux des Argentins lorsqu’il s’agit de boire cette boisson. L’un de ces rituels concerne la bombilla : lorsque l’on boit du maté, on ne doit pas bouger la bombilla. Aussi, lorsque l’on vous sert du maté, ne remerciez pas la personne qui vous sert, sauf si vous n’en désirez plus. En effet, quand on boit du maté, dire merci après avoir été servi revient à dire à la personne que l’on ne veut plus boire.

L’arbuste dont est extrait les feuilles de « yerba maté » poussent seulement dans la région frontalière entre le Paraguay, L’Argentine et le Brésil, c’est la raison pour laquelle le maté est principalement connu et consommé dans les pays de l’Amérique du Sud. Malgré cela, il est important de noter qu’aujourd’hui, le maté s’exporte dans le monde entier.

 

Julie, stagiaire chez BONJOUR WORLD

La Scandinavie : entre glace et conquête

  • Les vikings viennent de la Scandinavie ?

Vrai, les vikings viennent de la Scandinavie, ils auraient vécu d’environ 800 à 1000 après J-.C durant ce qu’on appelle « l’ère Viking ».

  • Les vikings étaient seulement un peuple guerrier ?

Faux, en plus d’être un peuple guerrier, les vikings étaient aussi de grands navigateurs et marchands et ils pillaient les monastères chrétiens.

  • Les dragons représentaient les navires vikings ?

Vrai, les navires de guerre des Vikings avaient la particularité d’avoir une tête de dragons gravée en guise de proue, dans le but de terroriser les adversaires.

La Norvège est un pays ayant une histoire commune avec d’autres pays, bien que ce ne soit pas un cas unique, la culture de ces pays est très proche ce qui leur donne une particularité. En effet la Norvège est un pays Scandinave, connue notamment pour ses paysages à couper le souffle, l’histoire du pays et de ses voisins, est, elle aussi, spectaculaire et grandement intéressante.

L’histoire de la Scandinavie commence plus ou moins avec le fameux peuple viking !

Ce peuple guerrier est en réalité assez difficile à décrire car il existe très peu d’écrit, peu de sources sont fiables pour identifier leur histoire.

Ils auraient vécu d’environ 800 à 1000 après J-.C durant ce qu’on appelle « l’ère Viking ».

En plus d’être un peuple guerrier, les vikings étaient aussi de grands navigateurs et marchands.

Durant l’ère viking ce peuple Scandinave s’est étendu énormément, en commençant d’abord par piller les monastères chrétiens. L’expansion des vikings fut tellement impressionnante qu’ils conquirent une grande partie de l’Europe, une partie de l’actuelle Russie et ils furent même les premiers à mettre le pied en Amérique du Nord grâce à leurs talents en navigation.

Leurs talents dans la navigation sont indéniables, et pourtant on ne sait pas grand-chose des techniques utilisées par ce peuple antique, à part pour ce qui est de leurs navires de guerre, les fameux Drakkars. Les Drakkars étaient les navires de guerre des Vikings, et ils avaient la particularité d’avoir une tête de dragons gravée en guise de proue, dans le but de terroriser les adversaires, car, en effet la plupart des combats des vikings se faisaient…sur l’eau.

Durant leurs conquête les drakkars des viking sont même arrivés jusqu’à Paris en redescendant la Seine, menant ensuite au siège de Paris par les Vikings en 845, preuve que ce peuple Scandinave n’avait pas froid dans le dos !

 

Lucas, stagiaire chez BONJOUR WORLD

L’histoire de la langue des signes française

  • Plus de 100 000 personnes utilisent la LSF ?

Faux, il y a 170 000 utilisateurs de la LSF dont 100 000 en France.

  • L’abbé de l’épée est une personne connue ?

Vrai, l’abbé de l’épée est une personne qui s’est intéressée aux modes de communication à la fin du 18ème siècle.

  • Les sourds avaient-ils le droit de signer en France au début du 20e siècle ?

Vrai, la loi Fabius entre en vigueur et lève l’interdiction prononcée lors du congrès de Milan en 1991.

La langue des signes est née dès l’existence des personnes sourdes, cependant, pendant l’antiquité, même les plus grands philosophes comme Platon et Aristote considéraient que l’absence de parole ne permettait pas l’accès à la raison. Ce n’est qu’à la fin du 18ème siècle que certaines personnes dont l’abbé de l’épéé ont commencé à s’intéresser aux modes de communication des “sourds-muets”, c’est lui qui a créé la 1ère école pour sourds, aujourd’hui l’institut St-Jacques à Paris.

La langue des signes était alors devenue le moyen le plus aisé de communiquer en langue française même dans toute sa complexité, cependant, en 1880 lors du congrès de Milan, les oralistes font interdire la Langue des Signes Française (LSF) dans les écoles, selon eux la LSF ne serait pas une vraie langue et la parole est le seul moyen de communication utilisé par dieu. Mais la LSF ne s’est pas perdue pour autant, transmise en secret pendant plus de 100 ans, ce n’est qu’en 1991 que la loi Fabius entre en vigueur et lève l’interdiction prononcée lors du congrès de Milan.

Aujourd’hui la LSF compte environ 170 000 utilisateurs dont 100 000 en France ce qui représente la totalité des habitants de la ville de Nancy. Imaginez toute une ville sans un bruit ! L’apprentissage de la LSF est donc important pour pouvoir communiquer avec toute une partie de la population, néanmoins, la langue des signes n’est pas universelle, en effet, il existe 121 langues des signes différentes dans le monde !

 

Louis, stagiaire chez BONJOUR WORLD