Le CPF est une aide très pratique pour permettre à toute personne, salariée ou demandeur d’emploi, de suivre une formation certifiante. Cependant, les arnaques se multiplient. Des entreprises ou bien des organismes de formation sont à l’origine de ces pièges perfides. Prétendant “ vous aider “, ils vous incitent à leur donner vos codes d’identifications. Ceux-ci sont personnels. Ne les donnez jamais ! Toutes demandes insistantes ou toutes offres d’emploi requérant votre CPF proviennent d’une intention malhonnête. Alors méfiez-vous ! Soyez vigilant ! En cas de doute, référez-vous au site officiel : moncompteformation.gouv.fr, unique site vous permettant d’utiliser votre CPF. Si vous ne savez pas comment utiliser votre compte de formation, n’hésitez pas à contacter un conseiller en évolution professionnel. Il saura vous aider.

« La plus belle ruse du diable est de vous persuader qu’il n’existe pas »

Charles Beaudelaire

  • L’hameçonnage :

L’hameçonnage (également connu sous le terme anglais : phishing) est une technique de fraude consistant pour l’arnaqueur à se faire passer pour un tiers de confiance (organisme, entreprises, banques…). Son objectif est d’obtenir des informations sur sa victime (mot de passe, données bancaires,) pour, par la suite, usurper son identité. L’escroc peut piéger l’internaute par la création d’un faux site (copie exacte du site officiel), par l’envoi de faux messages, ou par de faux appels téléphoniques. 

Afin que vous évitiez de potentielles arnaques :

  • Différer vos mots de passe pour chaque site
  • Utiliser des mots de passe complexes
  • Vérifier vos dernières connexions pour vous assurer que vous êtes bien l’unique utilisateur de votre compte
  • A la suite d’un message ou d’un appel douteux, n’hésitez pas à contacter l’organisme concerné pour vous assurer de l’intégrité de ce qui vous a été proposé.
  • Vous avez reçu un appel inconnu ? Votre correspondant vous incite à vous rappeler ? Ne le faites point.
  • On vous a envoyé un lien douteux ? ne cliquez pas ! Allez directement sur le site de l’organisme par un lien que vous-même avez créé.
  • Vérifier l’adresse du site dans votre navigateur. En cas de fraude, seulement un ou plusieurs caractères peuvent changer.
  • Ne communiquez jamais d’informations personnels par téléphone ou par messagerie ! Sachez que des informations confidentielles ne vous seront jamais demandées par ces biais.
  • Vérifiez la certification détenue par l’organisme de formation (par exemple : OPQF)
  • Regardez les avis de utilisateurs. Si vous ne voyez aucun avis élaboré et constatez seulement des remarques simples et injustifiées telles que « Super organisme ». Redoublez votre vigilance !

Si vous venez de communiquez les codes d’identifications de votre compte de formation : Pas de panique !

1.  Modifier immédiatement votre mot de passe

2. Vérifier l’historique de vos actions

3.  Vérifier vos informations personnelles

4. Vérifier vos dossier de formation

  • Bouton “ Signaler cette formation“ :

Si vous avez été victime d’une arnaque par le passé, il vous est désormais possible de dénoncer la structure. La création sur les formations du bouton “ Signaler cette formation“ par la Caisse des dépôts permet de mettre un terme aux pratiques frauduleuses. 

Conseil “ Budget CPF “ :

Depuis le 1er janvier 2015, le CPF remplace le DIF. Vous avez jusqu’au 31 décembre 2020 pour enregistrez vos heures de DIF afin de ne pas les perdre.

Le CPF est alimenté à hauteur de 500 € par année de travail à temps complet à la limite d’un plafond de 5000 €. Pour les personnes ne possédant pas de diplôme, l’apport atteint 800 € par an, dans une limite de 8000 €. Le CPF dispose donc d’un plafond. Si vous n’utilisez pas votre CPF, vous ne perdrez pas le budget accumulé mais au bout de quelques années, il ne sera plus alimenté.